Phototropic - Photographie Jean Le Rohellec

Ce n'est plus d’actualité (20 juillet 2017) mais l'heure de faire de la maintenance informatique ne supporte pas l'été... alors cela restera là jusqu'à la rentrée...

Voilà l'expo terminée. Merci à vous d'avoir pris l'énergie de me visiter et merci à vous d'avoir pris le temps de me dire que vous ne pourriez venir. Il a fait Soleil et il y a eu quelques beaux regards.

Finalement, "exposer" c'est prendre mesure de l'espace-temps qui distingue l'ipséité de l’altérité et d'accepter d'en vivre les cahots du vertige. Je m'y suis livré cette nouvelle fois d'une confortable quiétude. Exposer un échantillon de son travail c'est amener un peu plus avant son souffle sans la crainte de rompre le lien grégaire ; c'est aller à sa perte en chemin vers son apogée. Ce jeu me convient.

Cette expo m'aura servi à comprendre que je pourrais faire de ma respiration d'images une activité rentable si je n'étais en accord avec moi-même à interroger le subtil loin de l'évidence d'un regard consensuel. Je pourrais faire des jolies images avec de l'eau, sa transparence, ses larmes et cris de joie, gouttes suspendues dans leur ligne d'univers, bien nettes, bien certaines… des images conventionnelles, d'une insouciante évidence, en petit format, à des prix accessibles… Cette expo m'aura servi à comprendre que je suis artiste sans que ce statut n'ait de forme tangible ni exclusive mais juste la saveur d'un accent dans un souffle qui suit un chemin débarrassé de la crainte d'être isolé.

Les gens qui sont venus me voir à l'expo (des gens qui m'aiment bien) sont élogieux pour la plupart. Comme je les aime bien cela me fait plaisir de les voir s'animer, se monopoliser pour me dire, comme pour m'offrir en écho à mes propositions, de se fouiller eux-mêmes en voie de reconnaissance. Je suis sensible à leur démarche mais pour l'essentiel, mon contentement tient à leur propre contentement bien davantage qu'aux mots qu'ils utilisent pour dire. Je n'entends pas bien les compliments, je lis les regards.

J'ai retenu un des derniers commentaires devant ce travail qui est loin d'être universellement accessible : "Courageux et Philosophe". Je l'ai entendu comme : "courageux" de persévérer dans ces tentatives de "comment dire ?" et "philosophe" de n'être pas dissuadé que cette visée soit vaine.

L'expo est remballée, il ne reste qu'à poursuivre son chemin.

JLR

  • Salon de la Photographie Contemporaine-JLR Salon de la Photographie Contemporaine-JLR
  • Expo-plan-JLR-24-25 mai 2017-Tout Expo-plan-JLR-24-25 mai 2017-Tout
  • Expo-plan-JLR-24-25 mai 2017-bas Expo-plan-JLR-24-25 mai 2017-bas
  • Expo-plan-JLR-24-25 mai 2017-schema Expo-plan-JLR-24-25 mai 2017-schema
  • FoliePureVague-JLR-19 FoliePureVague-JLR-19
  • Acmé glaciaire Acmé glaciaire
  • Furie délicieuse Furie délicieuse
  • Grâce Grâce
  • Kairos révélé Kairos révélé
  • Baiser mouillé (à imaginer en grand !) (j'ai pas pu m'empêcher-JLR) Baiser mouillé (à imaginer en grand !) (j'ai pas pu m'empêcher-JLR)
  • Épure Épure
  • Élan Élan
  • Les bras grands ouverts Les bras grands ouverts
  • Bouche Bouche
  • FoliePureVague-JLR-23 FoliePureVague-JLR-23
  • FoliePureVague-JLR-18 FoliePureVague-JLR-18
  • Repentir d'Eau Repentir d'Eau
  • FoliePureVague-JLR-14 FoliePureVague-JLR-14
  • FoliePureVague-JLR-20 FoliePureVague-JLR-20